Mis à jour: 26/04/2019.

Les risques sanitaires

Paludisme

L’utilisation de moustiquaires est l’une des méthodes les plus efficaces de prévention. L’usage d’un répulsif sur la peau peut être utile pour le soir.

MST

Les maladies sexuellement transmissibles classiques et le sida, comme dans tous les pays du monde, le préservatif est la protection la plus sure. Il est donc vivement conseillé de vous protéger si vous avez des relations sexuelles avec des malgaches, et ce malgré leur tendance à refuser le préservatif.

Eau, assainissement et hygiène

À Madagascar, les problèmes associés à l’approvisionnement en eau potable, hygiène et assainissement sont bien réels. Par conséquent la contamination de l’eau et des mauvaises conditions d’hygiène provoquent les maladies diarrhéiques et hépatite A. Quoi qu’il arrive, ne buvez pas l’eau du robinet et, il en va de même pour le brossage des dents. L’eau minérale est obligatoire. « L’eau vive » de la marque « Star » est une valeur sure.

Petites blessures

Désinfecter immédiatement les coupures et les égratignures. Le climat rend la cicatrisation difficile. De même éviter les chaussures neuves qui risquent de vous donner des ampoules.

Infrastructures

Quoi qu’il en soit, l’infrastructure médicale reste faible sur une grande partie de l’île de Madagascar. Il vaut mieux pour votre séjour, de prévoir un contrat d’assurance rapatriement. D’ailleurs cette assurance est généralement incluse avec votre carte bancaire lors de l’achat de votre billet d’avion pour un séjour n’excédant pas 3 mois. Il est vrai que la Réunion n’est pas très loin. En effet des vols direct sont proposés au départ d’Antsiranana, de Toamasina, de Nosy Be, de Majunga, ainsi bien sûr d’Antananarivo. Quoi que en ce moment, avec Air Madagascar il semblerait qu’une escale par Antananarivo devienne incontournable…

Carte de certaines infrastructures de santé

Afin de mieux localiser les services de santé en fonction de la ville, sélectionner le menu déroulant en haut à gauche de la carte.

Antananarivo

En cas de blessure grave, Antananarivo est le seul endroit équipé pour répondre à un besoin de soins urgents. Plusieurs médecins français se trouvent au Centre hospitalier de Soavinandriana (l’hôpital militaire), bien équipé. En ce qui concerne les urgences, vous pouvez également vous adresser aux établissements privés, qui regroupent des généralistes et des spécialistes :

  • Le CDU (Centre médical de diagnostic et d’urgences) a des médecins français et malgaches. Ce centre médical travaille avec l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM).
  • L’Espace médical.

Nosy Be

La clinique privé de Santa Maria della Grazia a été inaugurée en 2012. Entre autres elle possède:

  • un bloc chirurgical pour les interventions légères.
  • un service ophtalmologique et radiologique qui sont également présents.

Elle est située sur la route d’Hellville après le croisement d’Ambatoloaka. La consulation d’un médecin est de 20.000 Ariary. Les taxis badjaj connaissent bien l’endroit qu’ils nomment la clinique « des italiens », compter 20.000 Ariary pour l’aller et le retour d’Hellville.

Antsiranana

L’hôpital CHU de Tanambao, ouvert en 2011 est appelé aussi hôpital manara-penitra (l’hôpital aux normes). Ce centre est devenu l’un des meilleurs hôpitaux de cette région. C’est ainsi que ce centre a récupéré plus de la moitié du personnel de l’ancien CHU d’Antsiranana, laissé à l’abandon.

Type de prestations:

  • Consultations et soins.
  • Hospitalisations.
  • Laboratoires.
  • Radiologie.
  • Tél: 033 15 120 50

Toamasina

Hôpital CHU Morafeno est aussi appellé hôpital Manara-penitra.

Un article sur cet hôpital: Toamasina : Le CHU Morafeno fait peau neuve